Dans un monde où les économies sont de plus en plus interconnectées, le échanges commerciaux internationaux en augmentation constante et, plus proche de nous avec l’avènement de la zone de libre échange continentale (ZELCAF), les problématiques liées à la norme, à la qualité, à la certification et à la métrologie sont de plus en plus au cœur de toutes les activités socio-économiques.

Le Congo notre pays n’est pas en marge de cette dynamique, c’est pourquoi, le Gouvernement a depuis 2015 mis en place un cadre législatif et règlementaire pour construire pas à pas son système national de normalisation et de gestion de la qualité. Ce système ne pouvait se construire sans un pilote, et ce pilote c’est l’agence congolaise de normalisation et de la qualité.

 L’ACONOQ, mesurant sa responsabilité dans la construction dudit système met tout en œuvre pour créer des bases sereines d’une véritable culture qualité dans notre pays. En sa qualité de boite à outils, la vision de l’ACONOQ, est de faire en sorte que dans toutes nos entreprises, toutes nos structures socio-économiques, que la qualité et la norme soient au cœur de leur stratégie de développement. A cet effet, l’ACONOQ mettra au centre la formation, pour créer un véritable réseau des qualiticiens, des normalisateurs et des métrologues constituant ainsi, un vivier des acteurs nationaux en ces matières. Elle accompagnera, formera, incitera tous les acteurs du système national de normalisation et de gestion de la qualité à considérer la qualité et la norme comme un levier incontournable.

C’est une question d’engagement, de responsabilité pour tous quel que soit, le niveau de chacun dans la structure de l’échelle de décision au sein de l’organisme. Tout cela doit être su et communiqué, car c’est ainsi que nous construirons le système national de normalisation et de gestion de la qualité dans notre pays, et ce, avec au centre de cette approche, les principes sacrosaints de la normalisation tel, le consensus, l’efficacité, l’ouverture, l’impartialité, le réseautage et la cohérence……….

L’ACONOQ, se fondant sur la construction de l’infrastructure qualité au sein de notre sous-région et au sein de notre région, ne ménagera aucun effort pour qu’aucun pilier de l’infrastructure qualité au niveau national ne soit mis à l’écart, ensemble avec toutes les parties prenantes, nous construirons cet édifice en considérant et en mettant en évidence, la place du consommateur, de sorte que toutes nos stratégies de développement concourent vers la satisfaction des attentes de ce dernier.

La normalisation doit être un outil de modernisation et de développement de l’économie nationale.

Jean jacques Ngoko Mouyabi